• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

S’attaquer par l’apprentissage du maniement d’un gros voilier de plaisance ou de régate n’est pas à la portée de tous. Si vous souhaitez vous initier à la voile dans les meilleures conditions, il vaut mieux commencer sur un dériveur. Il sera beaucoup plus simple à manœuvrer et permet pourtant de découvrir les ficelles de la navigation sur un voilier. Encore faut-il trouver le bon dériveur. Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir le meilleur dériveur qui vous accompagnera lors de vos premiers voyages sur les eaux. 

Un dériveur monocoque simple à manœuvrer 

La simplicité de la navigation est la raison pour laquelle chez ERPLAST nous recommandons toujours les dériveurs aux débutants. Pour faire avancer ce type de voiliers, les manipulations à réaliser au niveau du gréement et de l’accastillage sont simples et accessibles. Le dériveur permet toutefois de ressentir la force du vent et les sensations que l’on peut avoir sur d’autres types de voiliers plus imposants et plus complexes. 

Idéalement, prenez un dériveur monocoque de taille moyenne. Ils sont les plus simples à maîtriser. Il existe plusieurs types de dériveurs monocoques à savoir : 

  • L’Optimist 
  • Le Laser 
  • L’Europe 
  • Le Finn 

Parmi ces différents types, l’Europe est celui qui est le moins utilisée malgré sa grande popularité d’antan. Le Finn, lui, ne convient pas toujours aux débutants du fait de son caractère très physique. Voilà pourquoi on le retrouve très souvent dans les régates et dans les compétitions de très haut rang comme les Jeux olympiques. Le Laser est plus abordable et beaucoup moins exigeant physiquement. Ce type de dériveurs tend d’ailleurs à se populariser grâce notamment à ses nombreuses déclinaisons. ERPLAST, une entreprise française qui fabrique des voiliers depuis 1983 peut vous fournir un Laser adapté à vos attentes. 

L’Optimist est certainement le dériveur qui convient le mieux aux débutants. Ce type de voiliers a été conçu en Floride en 1947 dans le but de faciliter l’initiation des enfants à la voile. Il s’est depuis démocratisé jusqu’à être présent sur tous les ports de plaisance du monde entier. Grâce à sa simplicité, l’Optimist est idéal pour naviguer pour la première fois. Mais attention, il a tout de même quelques défauts comme cette capacité à prendre l’eau plus rapidement par rapport à d’autres dériveurs. Voilà pourquoi il est primordial de bien choisir son voilier pour débuter la voile, en fonction des sensations recherchées, de vos caractéristiques physiques et des conditions dans lesquelles vous apprendrez la voile. 

Votre budget doit être pris en compte 

Connaître le type de dériveur qui vous convient le mieux est une chose. Trouver un modèle adapté à votre budget en est une autre. Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un dériveur pour apprendre la voile, il faudra prendre en compte les moyens dont vous disposez pour faire le meilleur choix. De votre budget dépendront la taille et la qualité des équipements du bateau. Vous pouvez demander un devis chez ERPLAST 

 

Vous pouvez également vous inscrire dans une école de voile, pour apprendre à manier votre embarcation nautique. L’école mettra à disposition le matériel adapté (y compris le dériveur) pour vous permettre de découvrir les principes de bases de la navigation.