• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

Un dériveur est une pratique de la navigation en se servant généralement de petits bateaux ne dépassant pas 20 pieds. Soit environ 6 mètres de longueur. Dans leur catégorie, il existe des dériveurs plus petits tels que le dériveur Optimist qui ne mesure que 7 pieds de longueur.

Le terme dériveur peut à la fois être synonyme de navigation de plaisance, mais également au sport de compétition. De manière générale, un dériveur peut être utilisé par un équipage composé d’une, deux ou plusieurs personnes en fonction de sa longueur.

Un voilier monocoque avec un plan de dérive rétractable

Un dériveur est un voilier monocoque qui dispose d’une partie importante du plan antidérive appelée la dérive qui est rétractable. Pour choisir votre dériveur, vous devez prendre en compte plusieurs critères. En pratique, il existe 2 types de dériveurs : les dériveurs avec lest (dériveurs lestés et dériveurs intégraux) et les dériveurs sans lest (dériveurs légers).

Dériveur lesté

Le dériveur lesté est un voilier composé, dans un court aileron, d’un lest qui est généralement métallique. Cet élément sert à assurer la stabilité de l’embarcation. D’un autre côté, le voilier est également muni d’un plan de dérive, que l’on appelle simplement dérive, pivotant ou coulissant à l’intérieur de la coque ou de l’aileron. Le plan antidérive peut soit se déployer dans l’eau ou s’escamoter totalement ou partiellement.

Dériveur intégral

Le dériveur intégral est un type de voilier qui dispose d’un lest à l’intérieur de sa coque. Cet élément joue un rôle important pour réduire davantage le tirant d’eau aux dépens de la raideur à la toile à cause de la réduction du bras de levier.

Pour ceux qui souhaitent faire des croisières, les dériveurs lestés et intégraux habitables sont des excellentes alternatives. Ces derniers peuvent en effet accéder à des mouillages peu profonds puisque leur tirant d’eau est assez faible. Ils peuvent ainsi s’échouer facilement grâce à la largeur du fond de la coque et la largeur de la courte dérive assistée de courtes béquilles ou de doubles safrans.

Dériveur léger

Le dériveur léger, quant à lui, est une construction légère généralement munie d’un pont sur l’avant. Son plan antidérive est assuré par une dérive en bois, en métal ou en stratifié, amovible ou pivotante. Le puits de dérive de ce type de voilier se trouve au centre de la coque.

Présence ou absence de lest : quelle différence ?

Le lest sur un dériveur désigne le corps lourd qui sert à charger le voilier dans le but de déplacer le centre de gravité ou d’augmenter la masse de l’embarcation. L’absence de lest permet ainsi à un voilier d’être plus léger, vif, évolutif et amusant à mener. L’équilibre du bateau dépend ainsi entièrement à l’équipage par le placement à bord ; le réglage du gréement, la manière de manier la barre, etc. Toutefois, un dériveur léger peut chavirer facilement en cas d’erreur de l’équipage, comme un mauvais placement d’une seule personne.

Néanmoins, le choix de votre embarcation doit vous permettre d’être complètement à l’aise sur un voilier, particulièrement pour une croisière. Chez ERPLAST, nous vous proposons des dériveurs qui sont particulièrement adaptés pour allier plaisir et apprentissage.