• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

Bien s’équiper est une des premières choses à faire avant de partir sur l’eau. Un équipement correct pour se protéger des intempéries et d’autres imprévus est primordial pour la navigation.
Dans cet article, découvrez comment composer votre équipement de la tête aux pieds lors de votre prochaine sortie en voile.

La combinaison en néoprène n°1 de l’équipement pour faire de la voile

La combinaison en néoprène est élastique, elle permet une grande liberté de mouvement. Elle retient stratégiquement l’eau pour l’adapter à la température du corps afin de se parer contre l’hydrocution.
Toutefois, celle-ci doit parfaitement être ajustée au corps : ni trop ample, ni trop serrée pour plus de confort.
Pensez à acheter votre combinaison confectionnée exclusivement pour la voile d’une épaisseur pouvant varier entre 2 et 5mm.
En fonction des conditions météorologiques et de la température, plusieurs options de combinaisons s’offrent à vous. Préférez la combinaison intégrale quand il fait froid avec des manches et une cagoule (parfois), mais optez pour le shorty (manches courtes et jambes qui s’arrêtent au-dessus des genoux) en été et choisissez la combinaison manches courtes ou les Long John (longues jambes mais sans manche), quand il fait frais.

Un short de bain pour compléter son équipement

Vous pouvez porter un short par-dessus votre combinaison pour la protéger des frottements. Vous pouvez, par fortes températures, enlever votre combinaison et ne porter que votre short lors de vos sorties en voile.

La combinaison sèche

Étanche et plus onéreuse que la combinaison classique, elle constitue pourtant une alternative intéressante quand le thermomètre affiche moins de 10 degrés.
La combinaison sèche est entièrement imperméable à l’eau et recouvre la totalité du corps. Elle permet de porter sous sa combinaison des vêtements techniques tels qu’un lycra ou une polaire pour éviter le froid.
Veillez cependant à ce qu’elle soit respirante afin de ne pas retenir la transpiration.

Le Lycra, l’équipement à choisir en fonction de la météo

Le lycra est une sous-couche que l’on peut facilement porter sous sa combinaison qui permet de se protéger des irritations liées aux mouvements et qui a la particularité de sécher plus vite qu’un simple t-shirt.
Le lycra thermique quant à lui, possède ces mêmes propriétés, mais apporte une protection thermique en plus.

Un gilet contenant votre matériel de sécurité

C’est l’élément le plus important de votre équipement. En voile légère, on privilégiera un gilet en mousse qui aide à la fois à la flottabilité mais protège aussi des chocs.
Les équipements individuels de flottabilité (EIF) ont une durée de vie limitée, ainsi, pensez à vérifier son état général avant chaque utilisation.

Un coupe-vent

En dériveur et catamaran, vous êtes exposés aux embruns, au vent et à la pluie. Il peut être intéressant de porter une vareuse coupe-vent par-dessus votre combinaison pour ne pas laisser l’eau s’infiltrer. Vous pouvez le porter sur ou sous votre gilet.

Des gants de voile

Les gants de voile sont indispensables pour protéger vos mains fragilisées par l’eau salée autant que des drisses et écoutes du bateau.
Vous pouvez opter pour des mitaines, qui laissent apparaître le bout des doigts ou des gants classiques qui, soit recouvrent la main entière, soit laissent découverts le bout de l’index et du pouce.

Les bottillons de voile

En navigation, il est important de se protéger les pieds des chocs et du froid. Les bottillons de voile, en néoprène eux-aussi, sont spécialement conçues et adaptés pour les voyages en mer. En effet, ils sont légers et permettent de facilement évacuer l’eau.

Les lunettes de soleil

Les lunettes de soleil sont un accessoire qui a tout autant sa place dans votre équipement de voile. Elles protègent les yeux des rayons UV qui peuvent rendre la navigation très inconfortable.
Pour faire face aux rayons du soleil et à sa réverbération, il est conseillé de vous équiper de lunettes de catégories 3 minimum, voir 4 pour une protection optimale lors d’une sortie en mer.
Pensez à vous munir d’un cordon pour éviter qu’elles ne passent par-dessus bord.

La casquette

La casquette protège à la fois la tête des insolations, et les yeux ou la nuque grâce à sa visière. Vous pouvez d’ailleurs opter pour la version visière seule pour la mi-saison, quand il n’y a pas encore trop de soleil. Des attaches existent également afin de les garder tout au long de votre voyage en mer malgré les rafales.

La crème hydratante et la crème solaire

Vous devez impérativement protéger votre peau des ultraviolets A et B quand vous allez naviguer, même si le temps est nuageux.
Il existe des crèmes solaires adaptés aux sports nautiques plus résistantes (à l’eau plus particulièrement) que les crèmes dîtes classiques, pour le visage et pour le corps et qui ne polluent pas les espaces marins.