• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

Le choix de la voile dépend énormément de la force du vent. En effet, certaines voiles s’adaptent mieux à de fortes conditions de vent. Tandis que d’autres sont plus idéales lorsque le vent est calme. ERPLAST propose différents types de voiliers qui peuvent tout autant s’adapter à l’âge et aux conditions météorologiques.

Un vent de 5 à 20 nœuds

Lorsqu’on a des vents de 5 nœuds, un spinnaker est idéal. Les conditions météorologiques sont plus maniables à toute allure. Vous pouvez alors naviguer avec toutes les voiles dehors en plus du spi. C’est un type de voile hissé à l’avant du voilier. Il faut s’assurer qu’il souffle à l’arrière du navire pour profiter d’une navigation calme.

À partir de 17 nœuds, la force du vent devient plus importante. Il faut diminuer la grand-voile avec un ris. Cela consiste à réduire la voile en le repliant d’une partie. La surface de la voilure s’adapte alors à la force du vent plus fort.

Les conditions de vent entre 5 à 20 nœuds sont idéales pour faire de la voile en dériveur. Pour les plus jeunes, la solidité de l’OPTILÈNE permet une très grande sécurité sur l’eau.

 

Un vent de 20 à 33 nœuds

Plus le vent gagne en force, moins la voile doit prendre de l’envergure. À partir de 20 nœuds, il faut penser à prendre 2 ris. Dans ces conditions, la mer s’agite et les embruns mouillent le bateau. Vous pouvez aussi établir un foc. C’est une voile d’évolution, triangulaire à l’avant du voilier pour équilibrer la voilure et faire abattre le navire.

Si le vent souffle encore plus fort, à partir de 28 nœuds, la voile doit être réduit à 3 ris. Il est alors obligatoire de mettre un foc. En effet, les vagues déferlent dans ce cas et le vent siffle dans le gréement.

Le catamaran est le voilier le plus adapté pour des vents de 20 nœuds. Chez ERPLAST, vous disposez d’un large choix de catamarans selon l’âge. Vous avez le modèle XS pour les enfants, S pour les adolescents, M pour les jeunes adultes et L pour les adultes.

 

À partir de 34 nœuds

Lorsque le vent franchit les 34 nœuds, on parle de tempête en mer. Dans ces conditions, les vagues peuvent atteindre 6 m. Il est nécessaire d’installer un tourmentin. C’est le plus petit foc du voilier appelé foc de tempête. Il est adapté aux fortes conditions de vent et aide à mieux manier le bateau.

Une situation devient critique lorsqu’on franchit les 40 nœuds. Le tourmentin seul doit être placé à l’avant du bateau. Vous pouvez laisser le navire suivre les vagues. Par contre, prendre le cap est dangereux dans ces conditions puisque le bateau sera très secoué.

Il n’est pas recommandé de faire de la voile avec les conditions de vent d’une tempête de mer. L’ idéal est de prendre le cap dès que le temps commence à s’aggraver et de consulter les conditions météorologiques avant de prendre la mer pour éviter ce genre de situation.

 

La force du vent joue un rôle important pour le bon déroulement d’une virée en voilier. Il faut donc s’assurer d’utiliser le bon voile par rapport aux conditions venteuses. N’hésitez pas à contacter Erplast si vous souhaitez plus d’informations au sujet de nos voiles.