• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

Il existe différents types de voiliers aux vitesses tout à fait différentes. Monocoque ou multicoques ? ERPLAST est l’un des meilleurs constructeurs de bateaux à voiles de France depuis plus de 40 ans. Avant de vous offrir un dériveur ou un catamaran chez Erplast, vous devez connaître la vitesse moyenne d’un voilier pour bien appréhender vos embarcations.  

Si vous êtes un néophyte dans le domaine nautique, plusieurs facteurs viennent déterminer la vitesse de votre voilier : les conditions du vent, la vitesse du courant ainsi que de nombreux autres facteurs.  

 La vitesse moyenne selon le type de voilier 

Facteur 1 : Type de voilier 

Le premier facteur qui détermine la vitesse moyenne d’un voilier reste le type de coque. En effet, selon les témoignages des athlètes de la Team Erplast, moins un monocoque et immergée et plus le bateau va vite.   

  • Monocoque 

La vitesse de croisière moyenne pour un monocoque est de 6-8 nœuds tandis que la vitesse maximale d’un monocoque de sport peut facilement doubler. Les monocoques sont des coques à déplacements et se placent alors sous l’eau pour contrer cette dernière. Les monocoques possèdent ce type de système pour couper l’eau et afin de garder une certaine stabilité pour éviter tout risque de dérive. Pour qu’un monocoque dépasse cette vitesse moyenne, il faut alors élever sa coque de l’eau. Découvrez les monocoques OPTILENE et FUGU de chez Erplast sur notre site internet. 

  • Catamaran et trimaran 

La vitesse de croisière moyenne pour un catamaran et un trimaran est de 9-10 nœuds et là encore, la vitesse maximale d’un catamaran de sport peut largement doubler. Contrairement à un monocoque, le catamaran et le trimaran sont des coques planantes qui se placent à fleur d’eau. Ainsi, ils sont plus rapides, car ils déplacent moins d’eau ; toutefois, cela n’est pas favorable à la stabilité du bateau. Les bateaux multicoques sont extrêmement flottants et plus performants. 

Facteur 2 : Longueur du bateau 

Le bateau est plus rapide s’il est plus long. Chaque voilier possède une vitesse maximale de coque qu’il ne peut dépasser. Et cette vitesse dépend de la longueur du bateau.  

Facteur 3 : Direction et vitesse du vent 

Avant de se jeter en mer, il est important de vérifier la vitesse et la direction du vent, surtout pour un voilier. Il faut s’assurer d’avoir le vent dominant et autant de vent arrière que possible, sans oublier le courant qui doit impérativement être favorable.  

Calculer votre vitesse de navigation 

Calcul de la vitesse de navigation nécessaire pour un trajet 

 Pour calculer la vitesse de navigation moyenne nécessaire pour finir un trajet en une durée précise, il suffit d’appliquer la formule suivante : 

Miles nautiques/temps = vitesse moyenne nécessaire 

 Conversion de la vitesse en nœuds 

 Si vous êtes un débutant qui veut commencer l’apprentissage de la voile et intégrer l’équipe d’Erplast, il faut savoir convertir le nœud en mph ou km/h. Ainsi : 

1 nœud = 1 151 mph = 1 852 km/h 

 La vitesse moyenne d’un voilier dépendra donc de facteurs tels que le type de voilier, ou encore la longueur du bateau. Il est cependant important de bien équilibrer le poids de l’équipage pour optimiser la rapidité de son embarcation.