• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

L’aventure en mer vous fascine ? Vous souhaitez découvrir de nouveaux horizons à bord d’un voilier ? Cependant, vous ne savez pas encore comment faire pour le manœuvrer ou le guider ? Ce qui est encourageant, c’est qu’il existe plusieurs moyens d’apprendre la voile et que tout le monde, sans exception, peut le faire, que vous soyez adulte ou adolescent. Voyons ensemble les différentes options qui pourraient vous aider à atteindre votre but.

1.      Pratiquer avec des amis

Si vous aimez faire de la voile, cela signifie que vous avez déjà eu un avant-goût de l’aventure, que vous l’avez apprécié et que vous désiriez recommencer l’expérience. Pratiquer la voile en compagnie de vos amis est une bonne idée pour commencer à se familiariser avec le jargon des marins et leurs vocabulaires. En passant plus de temps à naviguer avec eux et à comprendre le fonctionnement du voilier et les différentes astuces, vous assimilerez très facilement les formations données par un moniteur et vous terminerez votre apprentissage plus rapidement.

2.      Trouver des informations dans la bibliographie

Afin d’étoffer vos connaissances théoriques dans l’apprentissage du voilier et d’enrichir votre vocabulaire, prenez le temps de lire des livres spécialisés comme le cours des Glénans et des magazines comme « Voile et voiliers ». Trouver des informations sur internet est aussi une option si vous souhaitez apprendre les bases par vous-même. Faites partie des groupes de discussion qui traitent le même thème et dans lesquels vous ferez la connaissance de pratiquants débutants, confirmés ou même chevronnés. Dans ces plateformes, chaque membre prend plaisir à partager son expérience et les nouveaux adeptes y trouveront une énorme quantité d’informations pour démarrer leurs aventures.

3.      S’inscrire à un club ou à une école de voile

Il n’y a pas de mal à être autodidacte ni à apprendre la voile avec ses amis. Cependant, pour une maîtrise parfaite de la discipline, et pouvoir léguer ses connaissances aux futurs passionnés, nous vous recommandons de vous inscrire à un club ou à une école de voile. L’avantage est de pouvoir côtoyer des professionnels experts en la matière, d’avoir l’opportunité de se faire coacher personnellement pour apprendre les rudiments du métier. Les écoles de croisière ou de voile possèdent déjà un programme bien défini. Vous obtiendrez un certificat d’équipier, de chef de quart ou chef de bord, à la fin de votre formation.

Si vous aviez décidé de vous acheter un dériveur, un catamaran ou un trimaran, vous bénéficieriez des conseils précieux de vos moniteurs et de leurs expertises. Pendant vos apprentissages, si vous commencez avec un bateau de la voile légère, le moniteur vous suivra en bateau moteur. Mais si vous optez pour un voilier habitable, le moniteur sera avec vous, étant donné que la surface de vie est plus grande et que le bateau comporte une cabine abritée en cas de besoin.

4.      Passer à la pratique

Après avoir assimilé les connaissances primordiales, il est temps à présent de se mettre dans le bain. Avant que vous ne décidiez de vous acheter un dériveur ou un voilier, il faudrait déjà connaître dans quel programme de navigation vous voulez vous investir ! Participerez-vous plus fréquemment à des compétitions ? Ou utiliseriez-vous votre embarcation pour de longues escapades en mer ?

En effet, pour un mode de navigation sportif, il est préférable de choisir la voile légère. Elle se pratique sur des supports légers. Seul l’équipage apporte le poids au bateau. Le bateau ne possède pas de quille. Le mouvement des passagers permet de conserver sa stabilité. Si la pression du vent est trop forte ou le poids à l’intérieur du bateau est mal réparti, alors le bateau peut se retourner. Comme voilier léger, vous pouvez choisir entre les voiliers monocoques à l’exemple des dériveurs ou les voiliers multicoques à l’exemple du catamaran à doubles coques. Certains bateaux utilisés en compétition comme lors des régates, possèdent des foils qui leur permettent de voler sur l’eau. Ces dispositifs permettent au voilier de gagner en vitesse et de réduire leurs traînées.

Vous pouvez aussi commencer vos leçons sur un voilier habitable. Il faut noter que ce bateau est plus imposant par rapport à un support de la voile légère. Il est doté d’une quille qui lui confère une plus grande stabilité. Le voilier habitable peut être monocoque ou multicoque comme le trimaran possédant trois coques. La présence d’une cabine abritée le diffère du voilier léger. À l’inverse du voilier léger, le voilier habitable demande l’expertise en navigation et un budget important. Il est donc nécessaire de se faire accompagner par un moniteur lors de votre apprentissage.

Enfin, pour un début sans stress, privilégiez de pratiquer la voile en été pendant un temps calme avec un vent léger. La mer ne devrait pas être trop houleuse.

Pour conclure, en apprenant la voile, vous développerez toutes vos facultés aussi bien physiques, qu’intellectuelles. Vous serez à l’écoute de la mer, du vent, autrement dit de la nature. Prenez plaisir à vivre votre passion et bon vent !