• Accueil
  • Notre entreprise
  • Nos catamarans
  • Nos deriveurs
  • Nos Foilers
  • La Team ERPLAST
  • Nos partenaires
  • Actualités
  • Contact

Comment effectuer les réglages des voiles de son bateau ?

par | Déc 28, 2022

L’angle entre l’axe du vent et celui de votre bateau impacte sur la manière dont vous avez effectué les réglages vos voiles. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les fondamentaux afin de vous aider à faire fonctionner un voilier.

Réglages des voiles pour les allures portantes

Lorsque le vent arrive de l’arrière du bateau, nous parlons d’allures portantes. Celles-ci regroupent le largue, le grand largue et le vent arrière. Ci-dessous les bases pour régler les différentes voiles :

Le génois

Les écoulements de l’air ont tendance à devenir turbulents au portant, rendant inutile l’observation des penons. En outre, vous ne jouissez pas de grandes options en termes de réglages. Résultat, un grand nombre de navigateurs choisissent de creuser leurs voiles afin de contenir un maximum d’air.

Ainsi, pour régler vos voiles, commencez par choquer l’écoute jusqu’à ce que le point d’écoute atteigne le niveau des haubans. Puis fermez la chute ou la diagonale de la voile en avançant le chariot si le génois venait à déventer. Notez que le creux de l’avant peut être déplacé vers le milieu de la voile simplement en mollissant un peu de drisse.

Réglages de la grand-voile

Afin d’attirer la bôme loin de l’axe de votre voilier, choquez au maximum l’écoute. L’objectif est de la ramener loin de l’axe de votre voilier. Assurez-vous que son nœud de huit soit en contact avec le palan de votre grand-voile. Si votre bateau est équipé d’un chariot grand-voile, pensez à le descendre sous l’axe de votre safran, notamment jusqu’en butée.

De même que le génois, le creux peut être ramené vers le milieu de la voile en mollissant la bordure et la drisse. Vous pouvez reprendre du hâle-bas pour stabiliser votre voile si jamais la bôme venait à osciller de bas en haut.

Réglages des voiles aux allures de près

Contrairement aux allures portantes, c’est de l’avant de votre voilier que vient le vent. Pour le réglage, vous aurez besoin d’écoute, de chariot et de penons. Voici comment régler les voiles de votre catamaran :

Réglages des écoutes

Pour régler les écoutes, assurez-vous de bien border le génois. Pour cela, vous tirez simplement sur l’écoute. Le but est de le gonfler entièrement jusqu’à ce que vous sentiez une tension franche provenant de l’écoute. Cela fait, servez-vous du même principe pour régler la tension de la grand-voile.

Le chariot du génois

Lors que vos voiles sont bordées, procédez à la vérification de la chute et de la bordure en vous plaçant face au point d’écoute. Assurez-vous qu’elles soient situées à équidistances des haubans. Pensez à avancer ledit chariot si la chute est trop éloignée de ces derniers. Dans le cas contraire, pensez à le reculer.

Les penons de génois

Ce sont de brins de laine ou petits rubans placés à l’avant du génois. Ils jouent un grand rôle dans la matérialisation des filets d’air sur votre voile. Veillez à ce que les penons soient horizontaux pour optimiser la puissance des voiles.

Les réglages diffèrent lorsque les extrados (penons externes) et les intrados (penons internes) décrochent. Que faire ? Sur ERPLAST, votre expert en construction de bateaux à voile vous dévoile tous les secrets sur les voiles des catamarans, des foilers et des dériveurs.

 

Nos autres articles

Différences entre l’OPTILENE et le FUGU

Différences entre l’OPTILENE et le FUGU

Depuis sa création, ERPLAST a toujours conçu des bateaux, des voiliers et notamment des dériveurs haut de gamme pour la pratique de la voile légère en compétition. L’OPTILENE et le FUGU sont tous...

lire plus